Nutrition

Voyez la vie en vert avec le matcha

matcha

Une poudre verte qui vaut de l’or : si le matcha est utilisé depuis des temps ancestraux, ce n’est pas pour rien. Ce thé, broyé entre deux pierres, regorge de bienfaits qui agissent à l’intérieur… et ça se voit à l’extérieur. On vous explique comment vous mettre au vert en quatre questions.

Qu’est-ce que le matcha ?

D’origine chinoise, mais popularisé au Japon notamment lors de la cérémonie du thé, le matcha est une variété de thé vert, c’est-à-dire un thé dont l’oxydation est arrêtée, finement broyé entre deux meules de pierre jusqu’à l’obtention d’une fine poudre verte.

Ce mode de préparation fait du matcha un thé unique, puisqu’il est le seul à ne pas être vendu sous forme de feuilles séchées, et que vous n’avez pas besoin de le faire infuser pour pouvoir le déguster ! Il est traditionnellement servi avec de l’eau chaude que l’on émulsionne à l’aide d’un petit fouet en bambou appelé chashaku.

Pourquoi boire du matcha ?

Antioxydant ! C’est en effet la qualité première du matcha qui, comme tous les thés verts (mais encore mieux), lutte contre les radicaux libres et l’oxydation des cellules. Le matcha est notamment riche en catéchine, une molécule qui regorge d’antioxydants et combat le mauvais cholestérol ou certaines affections comme le diabète.
Riche en caféine, qu’il libère lentement dans l’organisme, le matcha est plus efficace que votre expresso matinal pour éviter les coups de mou de milieu de matinée. Il agit également comme stimulant et anti-stress. Enfin, le matcha serait également un coupe-faim et un brûle-graisse naturels.

Comment choisir le matcha ?

En raison de l’explosion de sa côte de popularité ces dernières années, le matcha doit faire face à l’arrivée sur le marché d’ersatz de moindre qualité. On privilégie en premier lieu du thé matcha biologique dont il est possible de retracer l’origine. Certaines informations comme « cultivé à l’ombre » ou « récolte à la main » sont également le signe d’un thé de qualité.

L’aspect de la poudre peut aussi vous aiguiller : elle doit être d’un vert clair vibrant, presque fluorescent. Elle ne doit pas avoir une odeur amère mais plutôt rappeler l’herbe fraîchement coupée. Ultime test : préparer votre matcha en versant de l’eau chaude et en le fouettant à l’aide du chashaku. Si une fine couche de mousse se forme, vous pouvez le siroter sereinement.

Comment utiliser le matcha ?

Le matcha n’est pas réservé qu’à la cérémonie du thé ! Si vous nous lisez assidument, vous connaissez probablement notre recette du latte matcha, idéale pour un miracle morning réussi. Par sa texture, le matcha est très facile à utiliser en pâtisserie, comme dans ces muffins à la framboise. Il se décline aussi en version salée, à l’image de ce saumon en vinaigrette matcha.

Sachez enfin que les propriétés antioxydantes du matcha en font un excellent ingrédient pour… vos cosmétiques ! Vous pouvez en effet fabriquer vos propres masques que vous laisserez poser 15 minutes avant de rincer à l’eau froide :

– Pour la peau : mélangez un yaourt à la grecque avec une cuillère à café de matcha.

– Pour les cheveux abîmés : mélangez une cuillère à soupe de matcha avec une cuillère à soupe d’huile de coco et un œuf battu.

De la cuisine à la salle de bains, le matcha est plus que jamais un allié bien-être et beauté. On parie qu’après avoir lu cet article, vous lui donnerez votre feu… vert ?

Anonyme