Sports

Quels sports privilégier pendant la grossesse ?

sport enceinte

Lorsqu’on est enceinte, la santé est primordiale et on veille à apporter ce qu’il y a de meilleur à son bébé. Beaucoup de femmes enceintes ne savent pas toujours si elles peuvent, ou non, faire du sport. Les professionnels de santé sont pourtant tous d’accord sur le sujet : le sport pendant la grossesse présente de nombreux bienfaits, pour la future maman mais aussi pour bébé. Aujourd’hui, CMG+ vous parle de 6 sports à privilégier lorsqu’on attend un bébé !

Faire du sport quand on est enceinte permet d’entretenir sa masse musculaire, de rester active tout en se dépensant, de maintenir une bonne endurance, de travailler la respiration en vue de l’accouchement. Sans parler des endorphines que l’on libère et de cette sensation de bien-être incomparable !

Si on peut maintenir une activité quasi inchangée lors du premier trimestre, il faudra, dès le 4ème mois, adapter sa pratique sportive en privilégiant des sports doux et sans impact. En voici 6 que vous pouvez pratiquer sans aucun risque et qui feront de votre grossesse une expérience encore plus belle.

1/ La marche dynamique

La marche dynamique, aussi appelée marche rapide, est un des meilleurs moyens de rester active tout au long de la grossesse. Elle est une bonne alternative à la course à pied ! Elle peut se faire à l’extérieur mais aussi sur tapis, en jouant sur l’inclinaison.

2/ La natation

La natation reste l’un des sports les plus adaptés pour celles qui ont besoin de se défouler.  Sans impact et très efficace, la natation permet notamment de travailler avec la respiration, importante pour l’accouchement. Rassurez-vous : vous n’avez pas besoin de maîtriser le dos crawlé ou le papillon pour vous lancer, quelques longueurs en brasse auront déjà des effets positifs sur votre corps.

3/ Le vélo

Très pratique et accessible, le vélo permet de s’entraîner facilement à une intensité modérée. On peut l’utiliser comme moyen de locomotion au quotidien ou pour s’évader lors de balades le week-end. Il est adapté à toutes les femmes enceintes tant que le ventre ne prend pas trop de place (jusqu’au 5ème ou 6ème mois en fonction).

4/ La gymnastique douce

La gymnastique douce permet de tonifier l’intégralité du corps tout en développant l’endurance. Elle est l’option parfaite pour les inconditionnelles du fitness. Les exercices de renforcement musculaire se feront avec une charge adaptée et on choisira des mouvements sans danger pour la femme enceinte. Il faudra par exemple bannir les exercices sur le ventre ou encore les relevés de buste et de bassin. Le gainage restera, jusqu’au 2ème mois de grossesse, la meilleure alternative pour renforcer la sangle abdominale. Quant au cardio, il devra être sans impact, donc pas de corde à sauter, de sauts, de montées de genoux, mais plutôt des talons fesses, des kicks, du step-up, etc.

5/ Le Pilates

Le Pilates réunit de nombreux atouts pour les femmes enceintes. Chaque exercice est réalisé avec une respiration ventrale, et nécessite une activation des muscles du périnée. Ainsi, il permet de renforcer les muscles profonds mais aussi d’assouplir le corps. Le travail se fait généralement à quatre pattes, une position idéale et adaptée pour la grossesse.

6/ Le Yoga

Voilà une discipline qui a la côte auprès des femmes enceintes ! Grâce à des enchaînements de mouvements contrôlés et rythmés par la respiration, on y trouve une forme d’équilibre entre le corps et l’esprit. Il en existe beaucoup de versions : il faudra bien sûr privilégier une version douce, et éviter le Yoga Bikram, très intense puisqu’il dure 90 minutes et se pratique dans une salle chauffée à 40°. Certaines postures sont également à proscrire, comme les inversions et les postures sur le ventre.

La prudence reste de mise !

Pour chacune de ces activités, il faudra :

  • Demander l’avis préalable de votre médecin ou gynécologue
  • Privilégier des séances relativement courtes (30 à 45 minutes idéalement)
  • Penser à bien s’échauffer
  • Ne chercher en aucun cas l’intensité
  • Surveiller la fréquence cardiaque, en utilisant un bracelet d’activité connecté
  • Rester bien hydratée pendant l’effort mais aussi après
Anonyme