Nutrition

Le régime méditerranéen : mincir en mangeant gras ?

méditerranéen

« Méditerranée… aux îles d’or ensoleillées… » et à l’alimentation saine, aurait dû ajouter Tino Rossi. Le régime méditerranéen, ou régime crétois, est l’une des figures de proue des régimes alimentaires. Quels en sont les grands principes ? Pourquoi est-il si populaire ? Pour vous la rédac’ passe le régime méditerranéen au grill.

Ami de la longévité

Il n’est pas né de la dernière pluie : l’étude qui a rendu célèbre le régime méditerranéen remonte en effet aux années 50. Un chercheur américain, qui cherchait à mettre en lumière les origines des accidents vasculaires, a pour ce faire conduit une gigantesque étude dans sept pays différents.

Cette étude a permis en effet de démontrer que la population crétoise était six fois moins prédisposée aux maladies cardio-vasculaires que les Finlandais, souffrait moins de cancers et vivait plus longtemps. Le secret ? Ni plus ni moins qu’une alimentation riche en graisses végétales. Le régime méditerranéen était né.

« Mets de l’huile… »

Depuis quelques années, les graisses animales n’ont plus le vent en poupe. Trop riches en graisses saturées, leurs conséquences sur l’organisme peuvent être désastreuses. C’est l’un des grands principes du régime crétois : privilégier les graisses mono et polyinsaturées, qui protègent le cœur et le système nerveux, et favorisent le bon cholestérol.

Ainsi, adieu beurre et margarine, bonjour huile d’olive… y compris dans les pâtisseries ! On la choisit vierge extra, pressée à froid pour profiter au maximum de tous ses bienfaits : une grande quantité d’antioxydants (polyphénols, flavonoïdes), la plus grande teneur en acides gras monoinsaturés (80 %), des vitamines K et E…

Adieu veaux, vaches, cochons !

Outre le beurre et la margarine, le régime méditerranéen bannit (ou presque) la viande, et en particulier la viande rouge, à laquelle vous préférerez la volaille. Dans le cadre de cette alimentation, on ne mange la viande qu’à des doses homéopathiques, c’est-à-dire 1 à 2 fois par semaine. Oubliez aussi le lait de vache ! En revanche, vous aurez droit aux fromages de chèvre et de brebis.

Côté protéines, c’est sur les poissons gras qu’il faudra miser ! Sardine, maquereau, et dans une moindre mesure thon et saumon (très gras et surtout chargés en métaux lourds comme le mercure). Ils sont riches en omega-3, ces acides gras que le corps ne sait pas fabriquer, bons pour le cœur et le cerveau.

Cinq fruits et légumes par jour

L’autre particularité du régime méditerranéen, c’est la place prépondérante réservée aux fruits et aux légumes frais ou secs. Il est ainsi recommandé de manger 450g de fruits chaque jour et 200g de légumes pour faire le plein de vitamines et minéraux.

Les céréales – complètes – et les légumineuses ne sont pas non plus en reste : les premières sont riches en fibres et les secondes sont une alternative intéressante aux protéines animales. Et puis c’est bien connu : rien de tel qu’une petite tartine de houmous pour démarrer votre déjeuner.

Enfin, et surtout comme diraient les plus gourmands d’entre nous, vous pouvez vous lâcher sur les épices, les herbes et les condiments, tels que l’ail, l’oignon, le persil ou encore la coriandre qui ajouteront une agréable note de fraîcheur à vos assiettes.

Quelques assiettes aux inspirations crétoises (qui ne sont pas sans rappeler les buddha bowls) :

Vous pouvez aussi tester notre tartine de maquereau en escabèche :

  • Demandez à votre poissonnier de lever des filets de maquereau.
  • Lavez puis découpez en julienne une branche de céleri.
  • Dans une poêle, faites revenir un peu d’ail dans de l’huile d’olive, puis faites griller vos filets 3 minutes de chaque côté. Réservez.
  • Préparez un houmous de betterave.
  • Grillez une tranche de pain de campagne, déposez une couche de houmous puis des fines tranches de pomme verte, et enfin les filets de maquereau grillé.
  • Ajoutez la julienne de céleri branche.
  • Assaisonnez d’un peu de sel, de poivre et d’un filet d’huile de noix. 

Régime… ou régime ?

Le régime méditerranéen n’est pas un régime minceur à proprement parler comme peuvent l’être les régimes hyper-protéiné, cétogène ou Dukan pour ne citer qu’eux. Il ne s’agit pas non plus d’un régime détox comme la célèbre mais non moins déroutante diète « soupe aux choux » (qui n’a rien à voir avec le film).

En effet, le régime méditerranéen est un art de vivre à part entière et non un régime dont l’unique objectif est de vous faire perdre du poids à court terme. Il est possible que vous perdiez quelques kilos superflus grâce à cette nouvelle alimentation plus saine. Couplée à votre abonnement CMG Sports Club, vous constaterez qu’affiner sa silhouette ne rime pas toujours avec fades assiettes !

Anonyme