Nutrition

Cétogène, c’est tout bon ?

cétogène

On connaît cette situation : alors que nous sommes entrés de plain-pied dans l’été, vous cherchez à parfaire votre beach body grâce à un régime alimentaire adapté ? Ça tombe bien, car la rédac’ s’apprête à vous présenter une nouvelle diète qui fait fureur : le régime cétogène (ou « ketogenic diet » en anglais) qui mise tout sur… le gras. Incroyable mais vrai !

Le régime cétogène, comment ça marche ?

Dans un régime alimentaire classique, nous mangeons 50 à 55 % de glucides, 25 à 30 % de lipides et 15 à 20 % de protéines. Ces proportions évoluent évidemment selon l’âge et les besoins de chacun, mais c’est la raison pour laquelle les buddha bowls sont si intéressants sur le plan nutritionnel (et délicieux d’un point de vue gustatif, on vous l’accorde).

Le régime cétogène impacte cette répartition en réduisant drastiquement la part de glucides à 5 % et en augmentant radicalement la part de lipides à 80 %. La part de protéines reste quant à elle inchangée. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce régime présente de nombreux bénéfices, parmi lesquels la perte de poids, mais aussi le maintien des performances sportives.

Mais l’organisme alors ?

On vous entend, au loin : « oui, mais les glucides sont le carburant de l’organisme, et un tiers d’entre eux sont dédiés au bon fonctionnement du cerveau ». Devinez quoi ? Vous avez raison ! Mais si vous pensiez que le régime cétogène allait vous laisser avec le QI d’un poisson rouge, vous vous trompez.

Car oui, c’est la toute la magie du corps humain ! Au lieu de puiser dans les réserves de glycogène, le foie va sécréter les corps cétoniques, qui vont vous fournir les mêmes apports énergétiques que les glucides. Il faudra aussi être patient : votre corps a besoin de trois à six semaines pour totalement s’adapter à son nouveau régime. C’est ce délai qui lui sera nécessaire pour retrouver une majorité (et non une totalité) des apports énergétiques nécessaires à son bon fonctionnement.

Quels bénéfices tire-t-on du régime cétogène ?

Bien qu’ils ne soient pas cliniquement prouvés, les bienfaits du régime cétogène sont très encourageants : côté santé, outre une perte de poids significative, il permet de lutter efficacement contre le diabète de type 2 et l’épilepsie chez les enfants. Il permet aussi de lutter contre le stress et l’oxydation des cellules. Il préserve enfin l’appareil cardio-vasculaire.

Les sportifs et sportives que vous êtes ne seront pas en reste : le régime cétogène permet de diminuer la fatigue physique comme mentale et améliore la concentration. Et des études ont permis de démontrer que cette diète permettait de brûler davantage de graisses ! Pas étonnant que certains sportifs de haut niveau l’aient adoptée !

Concrètement, on met quoi dans nos assiettes ?

Vous l’aurez compris, on abandonne la grande majorité des glucides pour n’en consommer que 40 à 50 g par jour : ceci comprend toutes les céréales (quinoa, riz, blé…) dont les farines, les légumineuses, les plats préparés et enfin le sucre sous toutes ses formes. Les fruits, qui contiennent généralement beaucoup de sucres, sont aussi à proscrire. Il faudra donc privilégier ceux qui contiennent peu de glucides comme les myrtilles ou quelques fruits rouges.

En revanche, vous pouvez vous lâcher sur les acides gras : laitages, oléagineux, huiles (sans oublier de varier). Côté légumes, on opte pour les courgettes, les aubergines, les poireaux… sans oublier l’avocat, trop injustement mis de côté d’ordinaire. Le guacamole ? C’est bon. Le houmous ? On oublie.

Aussi simple que ça !

cétogène

Et les risques ?

L’adoption du régime cétogène, comme toute diète particulière, nécessite l’accompagnement d’un professionnel de santé tel qu’un médecin ou un nutritionniste. Il vous sera en effet nécessaire d’estimer vos besoins pour déterminer précisément quelle quantité de glucides vous devrez ingérer.

Le régime cétogène peut ne pas convenir à tout le monde. Aussi, si vous ressentez un certain inconfort ou une fatigue persistante au-delà de la période d’adaptation, cela veut peut-être dire que le régime cétogène n’est pas fait pour vous. Si néanmoins vous souhaitez réduire votre consommation en glucides, optez pour le régime low-carb !

Si vous vous lancez dans l’aventure, n’hésitez pas à nous faire votre feedback ! On parie que vous allez vous régaler !

Anonyme