Lifestyle

Philippe Dumas, du sport à tout âge !

mannequin

Devenu une véritable sensation sur le Web malgré lui, Philippe Dumas, mannequin soixantenaire, se fait aujourd’hui courtiser par les plus grands magazines. Focus sur la reconversion d’un homme, qui nous prouve qu’il n’y a pas d’âge pour changer de vie !

Philippe, votre parcours est plutôt atypique, pouvez-vous nous dire comment vous en êtes arrivé à faire du mannequinat ?

À l’origine, j’étais régisseur. D’abord pour des longs-métrages pendant 25 ans, puis sur la production de films publicitaires pendant dix ans. Après toutes ces années, par la force des choses, je me suis demandé « que faire ensuite ? ». J’avais 60 ans dans un milieu essentiellement jeune où je faisais presque figure de grand-père et en réfléchissant à ma reconversion, j’ai pensé à la figuration. Sur les plateaux, j’ai réalisé que mon look attirait beaucoup le regard. On me posait des questions sur ma barbe et on me demandait régulièrement de faire des selfies… Je me suis dit qu’il y avait peut-être quelque chose à aller chercher ! J’ai donc démarché un certain nombre d’agences et les missions de mannequinat ont commencé comme ça. Mais c’est vraiment en juin 2016 que tout a explosé !

Que s’est-il passé ce fameux mois de juin 2016 ?

Quelqu’un – dont j’ignore encore l’identité aujourd’hui ! – a utilisé mon nom et posté quelques photos de moi sur le site communautaire Reddit, en demandant aux internautes leur avis sur une éventuelle carrière de mannequin après 60 ans.

Du jour au lendemain, j’ai commencé à recevoir des demandes d’interviews venues du monde entier, mon compte Instagram explosait. J’étais devenu « cet homme de 60 ans qui se reconvertit dans le mannequinat », une vraie sensation aux États-Unis apparemment…

Est-ce que c’est le mannequinat qui vous a poussé à vous entraîner régulièrement ou est-ce une activité que vous pratiquiez également auparavant ?

Non, j’ai fait du sport toute ma vie et cela fait d’ailleurs de nombreuses années que je suis adhérent chez CMG Sports Club, dont j’ai connu toute l’évolution ! J’ai toujours aimé le sport. Dans ma jeunesse, je pensais déjà qu’une routine sportive m’aiderait plus tard. La preuve aujourd’hui : je me sens très en forme et vraiment bien dans ma peau.

Pouvez-vous partager avec nous votre routine sportive ?

À la maison, j’attaque systématiquement par le renforcement des abdos, puis j’enchaîne sur quelques exercices au sol qui utilisent le poids du corps pour travailler les bras, les pectoraux ou les fessiers.

En plus de ces exercices, j’essaie de faire au moins cinq sessions de sport en salle par semaine. En temps normal, j’alterne les cours comme la danse classique avec des séances plus« traditionnelles » de cardio et de musculation en salle. En ce moment, je me concentre surtout sur la ceinture abdominale. J’aime beaucoup varier les séances, car c’est une habitude qui me permet de ne jamais m’ennuyer, tout en travaillant différentes parties du corps.

 Quelle est votre activité préférée chez CMG Sports Club ?

Je fais beaucoup de danse classique, car c’est un sport qui me fait travailler à la fois la souplesse, l’équilibre tout en procurant un renforcement musculaire et un bon entraînement cardio. Et la prof est excellente ! C’est une vraie danseuse et elle travaille de manière très traditionnelle, on sent qu’elle veut pousser notre corps à aller plus loin.

mannequin

Comment la pratique sportive régulière impacte-t-elle votre quotidien ?

D’un point de vue physique, je me sens déjà beaucoup plus en forme lorsque je fais du sport et que je me tiens à ma routine. C’est une sensation très satisfaisante ! Et puis, évidemment, elle m’aide à entretenir mon corps. Je sens que de garder une activité sportive régulière a un impact indéniable sur ma santé de manière générale.

Et d’un point de vue psychologique, c’est régénérant ! Lorsque l’on fait du sport, on pense à énormément de choses, à ses problèmes mais aussi à ses projets et au futur. Sur les appareils ou sur le tapis, je me sors tout ça de la tête et c’est très libérateur.

On peut voir sur vos réseaux que vous êtes particulièrement déterminé à être régulier dans vos entraînements, notamment Instagram. Comment restez-vous motivé au quotidien ? 

Je vais être franc : le sport n’est jamais un « réel » plaisir au départ, c’est une discipline. Parfois, je me pousse vraiment à y aller et une fois que j’y suis, je me sens déjà beaucoup mieux. Donc pour rester motivé, je pense qu’il faut installer une routine en s’accrochant toujours de ce petit effet euphorisant qui vient après une bonne séance de sport, plutôt que d’en voir les aspects rébarbatifs. Et pour moi, le plus motivant reste de voir les premiers résultats. Une fois qu’on constate tous ces effets bénéfiques, on n’a pas du tout envie de revenir en arrière. Je me rappelle donc toujours de ce sentiment incroyable de fierté et de satisfaction qu’on ressent après s’être tenu à sa routine.

 Est-ce que vous faites également attention à ce que vous mettez dans votre assiette ?

Je fais très attention à la façon dont je me nourris, mais avec des choses basiques et simples. J’ai de la tension, donc je limite ma consommation d’aliments trop salés et de graisses saturées. J’ai également fait une croix sur le pain et je ne bois jamais de vin à table. Avec l’été, c’est beaucoup plus simple : c’est la saison des salades et des grillades saines. Mais j’adore manger ! J’ai une faiblesse pour le whisky et les desserts, qui restent des petits moments « cheat » rares.

Si vous deviez donner un conseil à notre lectorat, lequel serait-il ?

Gardez le rythme et la routine, surtout ne baissez jamais les bras, tout en écoutant son corps. C’est difficile, je le sais, surtout lorsqu’on commence à prendre de l’âge. Mais le jeu en vaut la chandelle : on n’est jamais trop vieux ! Il faut simplement aller à son rythme et ne jamais lâcher. Les effets n’en seront que positifs. Alors #pasdexcuse !

Anonyme