Lifestyle

Les huiles essentielles soulagent vos muscles fatigués !

huiles essentielles

Utiliser les huiles essentielles est devenu un réflexe pour beaucoup d’entre nous. La preuve : il s’en vend 25 flacons toutes les heures en France. Bonne idée ou intox à éviter ? Comment les mettre à profit de notre entraînement sportif ? Gros plan sur ces extraits végétaux qu’on adore et qui nous le rendent bien !

Utiliser les huiles essentielles, un réflexe ancestral

Antiseptiques, anti-inflammatoires, diurétiques ou analgésiques : les vertus thérapeutiques des huiles essentielles sont connues depuis des millénaires. Les Egyptiens les utilisaient en pharmacologie et pour les embaumements rituels. En Inde, les textes sacrés de l’Hindouisme, les Védas, listaient les propriétés de plus de 700 plantes. Qui dit mieux ?

Extraite des fleurs, des feuilles, de l’écorce ou des racines de la plante, une huile essentielle est bien plus qu’un parfum. Il a ainsi été prouvé que l’huile essentielle de melaleuca pouvait être utilisée en désinfectant dans les opérations chirurgicales !

Cependant, leur efficacité implique qu’on ne les utilise pas à la légère. Elles peuvent provoquer des intoxications sévères, et doivent donc toujours être utilisées en dilution dans une huile végétale neutre, après avis médical. De plus, les enfants et les femmes enceintes doivent les éviter.

La Friction de Foucaud : un combiné thérapeutique

Aujourd’hui, les huiles essentielles font leur entrée dans les salles de sport par la grande porte. Pour le constater, rendez-vous au CMG Sports Club Pure Bastille pour découvrir la Friction de Foucaud. Inchangée depuis sa création en 1946, la formule est composée de 7 huiles essentielles aux propriétés stimulantes, tonifiantes et relaxantes. Thym et citron, romarin, lavande et lavandin, orange douce et orange amère, camphre et menthol : voici la composition gagnante de cette lotion très prisée des sportifs. Appliquée en friction, elle apporte une sensation de bien-être aux muscles sollicités par l’effort.

Combinée au menthol et au camphre, les huiles essentielles contenues dans la formule améliorent la récupération, en accélérant la micro-circulation pour une meilleure élimination des toxines. Elles favorisent également la cicatrisation des micro-déchirures responsables des élongations. La recette parfaite pour se sentir rafraîchi et tonique après les séances les plus intenses !

Quelles huiles essentielles utiliser pour la pratique sportive ?

Si vous êtes tentés par l’aromathérapie, vous pouvez adapter l’utilisation des huiles essentielles en fonction de vos besoins. Pour ce faire, il suffit de les diluer dans une huile végétale comme l’huile de noyau d’abricot ou de pépins de raisin, à une concentration maximum de 95%. Choisissez des huiles bio auprès de fournisseurs reconnus, comme Aroma-Zone, La Compagnie des Sens ou Puressentielle.

Contre les courbatures :

  • Huile de bouleau jaune : Très riche en salicylate de méthyle, il s’agit d’un anti-inflammatoire très efficace en cas de douleurs musculaires ou articulaires. On l’utilise souvent en association avec le camphre.
  • Lavandin Super : Décontracturante et anti-inflammatoire, elle s’applique en massage local.
  • Romarin à camphre : Ce décontractant préconisé en cas de crampes ou de courbatures peut également s’appliquer en friction avant l’effort pour préparer les muscles.

Pour faciliter l’élimination :

  • Christe marine : L’huile essentielle tirée de cette plante maritime est connue pour son action drainante et amincissante, efficace contre la rétention d’eau.

  • Genévrier : Cet extrait à l’odeur piquante a des vertus diurétiques et anti-lithiasiques, en améliorant le fonctionnement rénal.

  • Pamplemousse : Avec son parfum acidulé, l’huile essentielle de pamplemousse est une alliée anti-toxine et anti-peau d’orange.

Les alliés d’un bon sommeil :

  • Litsée citronnée : Egalement appelée Verveine exotique, la litsée citronnée a des vertus relaxantes. Quelques gouttes dans un brumisateur diffusant dans la chambre feront des merveilles.

  • Mandarine jaune : Son odeur douce permet un sommeil réparateur, grâce à une action sédative et calmante.

  • Epinette noire : appliquée en friction sur le plexus solaire, cette huile essentielle est préconisée contre les coups de fatigue.

5 recettes faciles pour sportifs naturels

Inspirées par les spécialistes d’Aroma-Zone.

Spray avant effort pour améliorer la circulation sanguine et respiratoire :

  • 1 mL d’huile essentielle d’eucalyptus radié
  • 2 mL d’HE de Romarin à cinéole
  • 1 mL d’HE de basilic tropical
  • 6 mL d’HV de noyau d’abricot

À appliquer en friction sur le thorax.

Spray purifiant pour tapis de yoga :

  • 300mL d’eau déminéralisée
  • 1 cuillère à soupe d’hydrolat d’hamamélis
  • 10 gouttes d’HE de Tea Tree
  • 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de lavande

Pulvériser sur un chiffon doux et frotter le tapis de yoga.

 Synergie anti-crampe :

  • 6,5 mL de macérat huileux de Millepertuis
  • 1 mL d’HE de Romarin à Camphre
  • 1 mL d’HE de Gaulthérie couchée
  • 1 mL d’HE de Basilic tropical
  • 0,5 mL d’HE d’Hélichryse italienne

Appliquer en massage sur les muscles avant ou après l’effort.

Baume après effort :

  • 95 mL d’HV Cartham BIO
  • 70 gouttes d’HE de Gaulthérie couchée
  • 70 gouttes de HE Baies roses
  • 35 gouttes d’HE de Poivre Noir

Appliquer en massage sur les muscles après l’effort.

Revigorant minute pour les longues séances de cardio :

Verser quelques gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée dans un mouchoir et inhaler.

À vous de jouer ! Vous nous en direz des nouvelles. Mais attention : il est toujours nécessaire de tester une huile essentielle 24h avant son utilisation pour s’assurer qu’on n’y est pas allergique.

Anonyme