Nutrition

5 fruits et légumes par mois : novembre

légumes

La saison préférée des foodistas est arrivée ! Avec l’automne vient en effet le temps des belles courges, des prunes et des légumes-racines, le mélange idéal pour faire le plein de vitamines et minéraux quand la baisse de votre taux d’ensoleillement se profile. Le tout sans enfiler votre tenue de jardinier !

Le céleri

Voilà un légume qui nous branche (vous l’avez ?). Le céleri – et son odeur si caractéristique – est un compagnon idéal pour un automne healthy. Avec une très faible teneur en calories et, à l’inverse, une grande quantité d’antioxydants, parmi lesquels les polyacétylènes (à vos souhaits) et leurs propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes, il a tout bon.

À table !

Le céleri, c’est sympa, sauf quand les fils vous restent en bouche. Pour ce faire, pensez à éplucher les côtes à l’économe !

Le panais

Un peu méconnu, ce légume-racine est un cousin de la carotte dont il a repris la forme mais pas la robe orange. Le panais est riche en fibres, en acide folique (parfait pour les femmes enceintes) et en apigénine (un antioxydant très puissant). En revanche, il est pauvre en calories (55 g pour 100 g de panais). Le panard !

À table !

Si vous n’êtes pas familier du panais, sachez qu’il se cuisine comme une pomme de terre : vapeur, cuit à l’eau, poêlé, rôti… mais il se mange aussi cru !

Le topinambour

Encore un légume oublié ! Un peu cabossé, proche visuellement du gingembre (mais pas gustativement), le topinambour recèle pourtant de bienfaits : il est excellent pour le transit, grâce à sa teneur en fibres, et préserve de la flore intestinale. Mieux encore, c’est une excellente source de fer et favorise l’absorption du calcium et du magnésium. Le top… quoi !

À table !

En anglais, topinambour se dit « Jerusalem artichoke », ou artichaut de Jérusalem. Voilà qui en dit long sur son délicat parfum de noisette !

La châtaigne

Qu’on l’appelle marron ou châtaigne, voici un fruit que vous allez aimer manger ! La châtaigne aurait un effet anti-cholestérol et lutterait également contre le diabète et les maladies cardio-vasculaires. La châtaigne, comme les oléagineux, est également riche en cuivre et en manganèse, qui aurait, entre autres, un effet protecteur sur les os.

À table !

Pour peler les châtaignes, incisez-les avant de les plonger une minute dans de l’eau bouillante, un peu comme on émonderait des tomates !

Le coing

Il pourrait être le fils de la poire et du citron, le coing (en réalité fruit du cognassier) est réputé pour ses vertus antioxydantes mais aussi sa teneur en vitamines et minéraux (197 mg de potassium pour 100 g de fruit !). Riche en pectine, il vous protège des infections intestinales et favorise la sensation de satiété.

À table !

Le saviez-vous ? Le coing est un fruit qui se consomme uniquement cuit, au four ou à la vapeur, car sa chair est très dure. Mais ne le laissez pas traîner dans un coing.

Anonyme