Nutrition

Fêtes de fin d’année : découvrez l’apéri-fit !

aperi-fit

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et avec elles l’occasion de retrouver ses proches autour de grandes tablées… mais aussi les petits écarts, les kilos superflus et par conséquent la reprise intensive du sport ! Pour ne pas passer par la case diète post-fêtes, CMG+ vous livre cinq astuces pour un apéritif gourmand, convivial et 100 % healthy !

Si vous recevez pour le réveillon, vous allez vouloir commencer fort avec des mises en bouche qui donneront le ton de la soirée. A cette période de l’année, où les raclettes et le foie gras sont à l’honneur, il n’est pas toujours facile de servir un apéritif sain. Un apéritif de fêtes pour rester fit ? C’est l’apéri-fit ! Des amuse-bouches savoureux mais healthy qui ne contrarieront pas votre balance une fois les fêtes passées.

Astuce #1 : diamants sur canapé

aperi-fit

Comment twister le fameux toast au foie gras sans y laisser son taux de cholestérol ? Tout d’abord, misez sur des canapés aux flocons d’avoine. Riches en fibres, ils seront plus digestes et vous rassasieront plus rapidement. Résultat, vous ne vous ruerez pas sur le plateau de fromage en fin de repas !

Pour le tartinable, remplacez le foie gras par un tartare ou différents espumas de légumes de saison. Apportez une touche de raffinement avec des épices, des huiles ou encore des sels parfumés.

Le bon combo : blinis aux flocons d’avoine et espuma de topinambour à la truffe (vous pouvez acheter du sel à la truffe que l’on trouve dans les épiceries fines, moins coûteux que la truffe fraîche !)

Astuce #2 : l’eusse-tu-cru ?

aperi-fit

La cuisson, en plus d’altérer la qualité des nutriments (vitamines, omega-3, enzymes… tout y passe !), apporte des graisses supplémentaires à votre repas. C’est le principe du raw food, ou crudivorisme, cette tendance culinaire qui consiste à manger 75% de ses aliments crus.

Ainsi, les légumes savamment marinés et les poissons crus peuvent être mis à l’honneur lors de votre apéri-fit ! Il peut s’agir de bâtonnets de crudités, ou, plus festif, de tartares de légumes, de verrines, etc.

Les bonnes recettes : tartare de Saint-Jacques à la mangue et au citron vert, carpaccio de saumon à la betterave chiogga.

Astuce #3 : sans alcool, la fête est plus folle !

aperi-fit

Entre les vins et le champagne, il va sans dire que l’alcool fait grimper le nombre de calories lors de votre repas de fête. S’il est difficile de l’éliminer complètement, festivités obligent, vous pouvez mettre à profit vos talents de mixologue et proposer des cocktails sans alcool, que l’on appelle aussi « mocktails ».

Le mélange jus de fruits et eau gazeuse, accompagné par quelques fruits frais, sublime vos boissons sans alcool. Parfait pour les conducteurs, les femmes enceintes, les plus jeunes, et ceux qui veulent rester fit en toute occasion !

Les bons breuvages :
● Mocktail ananas / fruit de la passion / jus d’orange / zeste de citron vert
● Mocktail cranberry / menthe fraîche / crème de coco / eau gazeuse
● Mocktail jus de citron vert / jus d’ananas / jus de raisin blanc / eau gazeuse aromatisée au citron / menthe / myrtille

 Astuce #4 : Un apéritif qui sert la soupe

Avec les verrines, il devient très aisé de servir des petites soupes pour accompagner vos bouchées apéritives lors de votre repas. Si le gazpacho espagnol est toujours un succès, privilégiez néanmoins des légumes de saison, plus chaleureux !

Les textures veloutées agrémentées d’une touche de saumon fumé, d’asperge, d’œufs de lump ou d’un crumble de pain d’épices, sont généralement les plus festives et les plus raffinées. Bien sûr, on remplace la crème fraîche par du fromage frais allégé ou de la crème de soja !

Les potages qui dépotent : velouté de patate douce et butternut au crumble de pain d’épices, velouté de champignons à la truffe, crème de chou-fleur aux asperges et aux noisettes

Astuce #5 : une belle brochette de brochettes !

Lors de l’apéri-fit, les piques feront leur apparition : loin des discussions houleuses avec votre oncle, on pense plutôt aux piques… à brochette. Ces dernières présentent l’avantage considérable de laisser la part belle à votre créativité : viande et légumes, poisson et fruits, mais aussi viande et poisson pour un savoureux mélange terre et mer.

Côté présentation, plutôt que des cubes, innovez avec des twizzlers : des rubans de viande ou de poisson que l’on vient enrouler autour du pique. Enfin, côté cuisson, on privilégie le four à basse température (120°C) si on a du temps devant soi. Le cas échéant, la plancha et sa cuisson rapide se révèle être un allié de taille dans la préservation des nutriments. Et surtout, on n’oublie pas d’humidifier les piques à brochette !

Les bons mariages : piccata de dinde et potimarron à la sauge, twizzlers de saumon fumé à l’aneth et au radis noir, brochette de crevettes à la viande de Grison…

 L’info en + : on en fait tout un fromage (blanc)

Pour tremper vos brochettes, une petite sauce s’impose ! Oubliez les sauces trop grasses, comme l’aïoli ou la mayonnaise qui ne sont jamais bien loin de votre plateau de fruits de mer. Sachez que vous pouvez remplacer avantageusement ces derniers par du houmous ou du fromage blanc aromatisé : fraîcheur et onctuosité seront de la partie, et la légèreté aussi !

La sauce qui monte : fromage blanc allégé + ail haché + persil plat + citron

Anonyme