Sports

Nos 4 conseils pour une bonne récupération

stretching

Les sportifs accordent beaucoup d’importance à leur entraînement et à leur progression. Mais bien trop souvent, ils brûlent une étape indispensable : la récupération. Pourtant, elle rend notre corps plus performant sur le long terme. Rassurez-vous : la récupération ne rime pas forcément avec inactivité ou repos forcé, elle s’avère bien plus complète et complexe que cela. Bien récupérer, c’est adopter un ensemble d’habitudes et de petits gestes au quotidien, dont CMG+ vous dévoile les secrets dans cet article.

#1 Les étirements

C’est sûrement le premier réflexe du sportif pour récupérer, mais les erreurs restent nombreuses. Les plus fréquentes sont de s’étirer alors que le muscle est encore trop chaud et contracté, de donner des à-coups, ou encore de bloquer la respiration qui aide le muscle à se détendre.

Alors comment faut-il s’y prendre ? L’idéal est d’y consacrer chaque semaine une séance complète durant laquelle le sportif passe en revue chaque groupe musculaire (le dos, les épaules, les jambes, etc.). Les étirements sont surtout statiques et prolongés, en maintenant la position au moins 30 secondes en pensant à bien respirer. Cette séance permettra de rétablir une bonne longueur de muscle, pour éviter tout déséquilibre musculaire et à long terme, tout risque de blessure.

Pour aider chaque adhérent à s’étirer correctement, CMG Sports Club propose des cours de stretching de 30 ou 60 minutes dans tous ses clubs. On y retrouve des mouvements inspirés de diverses techniques qui ont toutes pour objectif d’assouplir et de relaxer. Vous pouvez également pratiquer le Body Balance ou le Yoga qui auront des effets tout aussi bénéfiques sur votre corps.

#2 L’hydratation

Boire pendant le sport c’est bien, mais rester hydraté tout au long de la journée, c’est mieux. Pendant l’effort, vous transpirez et vous perdez une quantité d’eau (et de minéraux) importante. Si vous ne compensez pas ces pertes d’eau, vous vous exposez à un risque de déshydratation qui causera fatigue, dérèglement de l’organisme, douleurs musculaires et tendineuses… Pensez donc à boire de l’eau régulièrement !

#3 L’auto-massage

L’auto-massage est une des tendances montantes dans le secteur du sport. CMG Sports Club l’a même intégré à son programme avec un cours de 30 minutes nommé Active Recovery. Il s’agit d’utiliser des accessoires comme le foam roller pour masser les nœuds musculaires (les fameux trigger points) qui se forment quand le muscle est particulièrement contracté. Nous avons tous des nœuds musculaires, mais leur emplacement varie en fonction de nos habitudes au quotidien (trapèzes contractés à cause du stress, mollets contractés si on porte souvent des talons) et de nos entraînements (plus axés sur le bas ou sur le haut du corps).

Utilisez votre rouleau de massage en fin de séance pour masser votre corps, et roulez sur ces zones douloureuses pendant plusieurs secondes en pensant, ici encore, à bien respirer.

#4 La nutrition

On sait à quel point l’assiette du sportif est importante, pour ses performances mais aussi pour faciliter sa récupération. Vous savez déjà que les aliments gras et sucrés doivent être fortement limités, mais il est aussi important de maîtriser certaines notions en nutrition. Vous pouvez par exemple privilégier :

  • Les aliments riches protéines végétales, comme le quinoa ou les haricots rouges.

  • Les omega-3, si bons pour notre santé : des acides gras que l’on retrouve dans plusieurs huiles végétales, dans les sardines, les maquereaux ou encore dans beaucoup d’oléagineux (noix, amandes, etc.).

  • Les aliments riches en magnésium, qui régule le rythme cardiaque et permet le bon fonctionnement des muscles. On en trouve par exemple dans le chocolat noir (privilégiez le chocolat à 80% de cacao minimum), dans les fruits de mer et dans certaines eaux riches en magnésium.

  • Le curcuma, qui a d’incroyables vertus anti-inflammatoires !

Appliquez dès maintenant ces bonnes habitudes et soyez sûrs d’en ressentir très rapidement les bienfaits.

Anonyme